Swim Run de la côte Vermeille 24/06

19466372_1860950220892273_2401513951486268213_o

Le samedi 24 Juin se déroulait le Swimrun de la Côte Vermeille, à Argeles sur Mer. Deux équipes étaient présentes pour porter les couleurs du TLT: Benoît et son collègue Olivier du Portet Triathlon, sur « la longue » (46km, 1860m D+) et Marine et Jérémy sur « la courte » (12.8km, 320m D+) qui avaient décidé de remettre en jeu leur titre sur la catégorie mixte. Ils nous font part de leur course.

9h30 du matin et le soleil commence déjà à chauffer. Nous avions décidé de ne pas mettre les combinaisons, au vu des 34 ° annoncé en fin de matinée et nous ne l’avons pas regretté!

Cette année, il y a une ligne de départ, avec un compte à rebours! On est bien prêts, lunettes sur le nez, plaquettes aux mains.

Ça part plutôt fort. Marine arrive à se dégager rapidement et se retrouve dans la première vague.

Marine: « Il y a du monde, mais plus j’avance et moins je vois la bouée et les nageurs autour de moi… il n’y avais pas que de l’avoine dans mon bol ce matin?! Pause oblige, pour vider mes lunettes de toute l’eau salé ».

Jérémy: « Nous partons en première ligne. Dès les premiers mètre mon pullboy s’échappe et je suis obligé de m’arrêter pour le replacer. Par conséquence je me retrouve au milieu de « la machine laver »… C’est un peu la lutte au milieu des plaquettes et des chaussures de trail, mais je fais l’effort de me dégager. »

Marine arrive sur la berge de la première portion natation.
« N’étant pas sure d’être dans la première vague, je vais m’avancer pour voir si Jérémy n’est pas devant… Personne à l’horizon, je reviens…pour finalement repartir…et revenir vers la berge. Où est la trifonction rouge et verte ?! »
Jérémy: « Marine étant meilleure nageuse, je m’attend à la voir sur la plage. En levant la tête je l’aperçois en train de faire des aller/retour… Je la récupère et nous attaquons la première portion de course à pied ».

Nous voici partis vers l’ascension du Fort (ou du phoque, si Marine en crois sa respiration dans les escaliers et la montée..). Juste à notre niveau se trouve un autre couple mixte. Nous accentuons la cadence et nous parvenons à les distancer.
La descente est plus agréable et nous permet de souffler un peu.

Seconde portion de natation, les concurrents se sont espacés, il est beaucoup plus facile de nager. La technique mise en place: Jérémy part devant en natation, Marine prends son temps (évidemment, pas jusqu’à boire un mojito, en plus avec les plaquettes c’est compliqué…) et rattrape Jérémy sur la distance, pour que ce dernier repasse devant en couse à pieds ensuite.Cela nous permet de « lisser » quelque peu les différences de niveau.

Les portions s’alternent et de beaux paysages défilent: vues sur les criques, entre mer et vignes, la course est vraiment jolie. Nous ferons la course « en solo », sans croiser d’autres concurrents.

Dernière portion de natation. Marine aperçoit au loin un concurrent. Elle accélère pour mettre la pression, en espérant que Jérémy suive. Elle arrive sur la rive, le premier du binôme est déjà là. Jérémy et le second binôme arrive en même temps, c’est le sprint final.

« La première féminine, le premier binôme mixte arrive! Chouette, on a gagné notre pari ».

Résultat: 7ème au scratch, 1er mixte en 1h54.
Benoît et Olivier bouclerons la longue en 8h18, s’octroyant ainsi la 18ème place.

Jérémy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s